Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Le marché de l’automobile d’occasion en 2019

Le marché de l’automobile est l’un des plus gros pôles d’industries en France. L’industrie manufacturière, qui regroupe entre autres l’industrie automobile, représente à elle-seule 10% du PIB français et 870 milliards d’euros hors taxes.
Le marché de l’automobile d’occasion en 2019
Par le 22/10/2019

Facteurs influents sur l’achat d’une voiture

Le marché automobile est en constante évolution. Les principaux critères d’influence pour l’achat d’une automobile sont :

  • Le pouvoir d’achat d’un individu et donc le prix

  • Les avis et les recommandations de l’entourage et d’inconnus sur internet

  • La publicité

  • Les offres spéciales

Zoom sur la tendance

Le marché de l’automobile d’occasion a tendance à s’accélérer et augmenter au-fur-à-mesure des années. En 2017, le nombre d’immatriculations de voitures particulières d’occasion atteignent le nouveau record de 5,7 millions d’unités, c’est-à-dire une hausse de 0,6%. Chaque année, elles dépassent les cinq millions par an, depuis le nouveau millénaire. En 2017, il y a eu 2,1 millions d’immatriculations sur voitures neuves. L’écart de plus de 3 millions d’unités est considérable. En d’autres termes, il s’échange entre deux et trois voitures d’occasion pour une voiture neuve.

En septembre 2019, le marché de l’occasion constate un troisième mois consécutif de hausse avec une progression de 5,4%. Cela laisse présager une année synonyme de hausse. À trois mois avant la fin de l’année, la croissance est déjà de 1,7% avec plus de 4,3 millions de transactions.

Certains marques se distinguent. La marque Renault connaît une baisse dans ses chiffres de vente. Le groupe PSA (Peugeot, Citroën et Opel principalement) ainsi que les marques allemandes connaissent des augmentations. Certaines filiales comme Dacia ont, elles, le vent en poupe. La marque Nissan stagne dans ses ventes. Elle mise désormais sur des gammes plus larges et modernes avec notamment la dernière Nissan Qashqai d’occasion.

Impact des différentes énergies sur le marché de l’occasion

L’écologie est aujourd’hui, une notion très importante pour les individus. Le nombre de voitures issues d’énergies propres comme l’hybride, l’électricité, … est en constante augmentation. Les motorisations hybrides représentent 3,9% du marché, en 2016, elle n’était que de 2,9%. Quant aux voitures électriques, leur part de marché était nul en 2010 contre 1,2% en 2017.

Le cas du diesel

Avec la mise en place de la vignette Crit’Air en 2016, l’influence des émissions de CO2 est un élément de plus en plus pris en compte par des futurs acquéreurs d’automobile. Progressivement, l’achat d’un véhicule diesel a tendance à s’essouffler.

Quel avenir pour le marché de l’occasion ?

La voiture autonome et la voiture électrique sont annoncées comme transformations majeures du secteur. Elles annoncent des changements immenses, d’une part dans l’acquisition d’une voiture et d’autre part, dans la manière de conduire. De plus, l’Europe est perçue pour l’avenir comme consommatrice de voitures mais pas productrice, laissant sa place aux États-Unis ou à la Chine.

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.

Cache non actif