France GB Germany Italy Spain Romania
Planète Infiniti Planète Infiniti Planète Infiniti Planète Infiniti Planète Infiniti
Accueil > 
Aujourd'hui
Par Loic FERRIERE le 20/08/2013
 
Infiniti Q50

Infiniti Q50

La nouvelle Q50 représente pour Infiniti un enjeu majeur de son développement. La digne remplaçante de la G37 aura fort à faire sur un marché encore dominée par les berlines allemandes –trop ?- classiques.


Récemment présentée à Genève, la concurrente directe des Mercedes Classe C, BMW Serie 3 et Audi A4, en profite pour étrenner la nouvelle appellation mise en place chez Infiniti.

Ne reprenant pas le patronyme « G » comme sa devancière, la toute dernière berline d’Infiniti est la première d’une belle lignée de « Q » qui va arriver dans les prochaines années.

Infiniti Q50

Un style racé
Comme toute Infiniti, cette nouvelle Q50 est racée, avec une calandre très prononcée, sa ligne en trois vagues et ses larges épaules. Agressive et douce à la fois, cette Q50 ne va pas révolutionner cette gamme de berline, mais elle y apporte incontestablement un vent de fraicheur, tout en conservant l’esprit de famille propre à Infiniti.

D’une taille sensiblement proche de la G37 qu’elle remplace, à quelques millimètres près, la Q50 apporte un vrai plus en terme de raffinement.

A l’intérieur, on remarque immédiatement les deux écrans placés au centre de la console. Celui du haut est réservé aux fonctions GPS et autres fonctions multimédias, et de la climatisation, tandis que celui du bas quand à lui, est en réalité une tablette numérique, tactile bien sur, et connectée évidemment, sur laquelle différentes applications peuvent être installées.

Habitacle Infiniti Q50

Un concentré de technologie, mais seulement deux moteurs
La Q50, proposée à partir de 34 800 euros est disponible en France avec deux moteurs , le 2.2 diesel de 170 ch proposant une consommation plus que raisonnable (4.4l / 100 km et 114 g/km).

Pour ce prix, l’équipement est plutôt riche, avec notamment la caméra de recul, un double écran tactile (avec GPS), les connexions audio (USB, Aux,…), un régulateur de vitesse intelligent qui s’adapte en fonction des véhicules présents devant lui, mais aussi qui détecte le véhicule derrière…
Autre technologie intéressante au service de la sécurité, la Q50 dispose d'un système de détection de sortie de voie qui permet d’avertir le conducteur, mais également d’apporter automatiquement les actions correctives nécessaires grâce au Direct Adaptive Steering.

Avec les différentes caméras et autres radars, la voiture peut ainsi pratiquement conduire toute seule, puisqu’elle est capable de lire son environnement (autres véhicules, marquage au sol, etc…), ce qui représente une première à ce niveau de prix.
Une seconde motorisation hybride composée du 3.5 V6 essence de 360 ch (6.2l / 100 km et 144 g/km) est également proposé, mais à un tarif nettement plus élevé, puisqu’il faudra s’acquitter d’une facture de 53 450 euros pour en prendre le volant.

Il subsiste donc un trou important entre les 170ch du moteur Diesel, et les 360ch du V6 en France. On peut aussi regretter –pour le moment- l’absence d’un gros moteur Diesel, pourtant déjà présent dans sa gamme, on veut bien sur penser au 3.0 V6 de 240 ch…
 



 

Commentaires


Laissez votre commentaire

Commentez cet article. Pas besoin d'inscription, entrez simplement un pseudo et exprimez vous !
ATTENTION: Ceci n'est pas un forum !


(facultatif, ne sera pas affichée)
En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées


Code




Accessoires voiture |