Accueil >  NEWS  >  NEWS  > 

Victoire pour Redbull Racing Renault

Sébastian Vettel s’est imposé d’une manière magistrale en Australie, reléguant ses poursuivants à plus de vingt secondes. Son équipier Mark Webber n’a pas pu suivre le rythme de Sébastian Vettel, il finit cinquième.
Victoire pour Redbull Racing Renault
Par Nicolas CHAZE le 27/03/2011

Sébastian Vettel avait assommé la concurrence hier en qualifications. Aujourd’hui, il a prouvé que sa Redbull Renault est clairement un ton au dessus des autres monoplaces. Les Redbull n’avaient pas a leurs dispositions le système KERS car selon Christian Horner, "Nous avons couru avec vendredi et nous n’étions pas contents de sa fiabilité. Nous sentions qu’il y avait un risque potentiel, nous l’avons donc retiré des deux voitures et nous n’avons pas du tout couru avec ce week-end.".

Sébastian Vettel est parti de la pole position. Il a réussi un très bon départ, et a gardé sa position au premier virage. La suite de la course s’est faite sans soucis pour le champion du monde. Il a très vite pris le large par rapport a son poursuivant Lewis Hamilton. Il n’a jamais été inquiété, et a géré sa course en toute sérénité.

Sébastian Vettel, P1, 1:29.844 (Tour 44)
" Je suis très heureux, c'était un bon week-end et j'ai eu une voiture très agréable cet après-midi. C'était une bonne course - vers la fin, les choses se sont un peu calmées. Lewis n'a pas poussé aussi fort, du coup nous avons essayé de contrôler la dernière partie de la course. Je ne pense pas pour autant que c'était une course facile aujourd'hui. Le départ a été crucial et étant sur le côté propre j'ai pris un bon envol. Je ne savais pas si cela serait suffisant, mais ensuite j'ai vu Lewis et Mark se battre pour la seconde position. J'ai pris de l’avance sur ce tour et nous avons essayé de tenir l'écart pour le premier relais. Lorsque les pneus se sont dégradés, Lewis nous a rattrapé et nous avons décidé de rentrer et je crois que c'était le bon moment, je ne pouvais pas faire plus de tours comme ça.
Après mon premier arrêt il était essentiel de sortir devant Jenson, c’est ce que j'ai fait. Dans la deuxième partie de la course je ne savais pas qui était derrière Lewis, s'il était sous pression ou pas, mais j’ai contrôlé au maximum la fin de course. Nous avons appris beaucoup de choses aujourd'hui. Il est bon d’être ici après un long hiver et en plus dans le rythme. "

Mark Webber n’a jamais été dans le coup ce weekend, alors qu’il courrait à domicile. Le pilote a apparemment eu plusieurs soucis sur sa monoplace, car, sinon comment expliquer huit dixième d’écarts en qualification ? Devant l’inconnu que représentait l’usure des Pirelli, Redbull n’a pas appliqué la même stratégie à ses pilotes. Sébastian Vettel s’est arrêté deux fois, et Mark Webber trois fois. C’est ce troisième ravitaillement qui coute la quatrième place à Mark.

Mark Webber, P5, 1:29.600 (Tour 50)
" Je n'étais pas rapide aujourd'hui et il en a été de même lors des qualifications hier, nous devons donc en comprendre la raison. Il n'y avait pas grand chose d'autre que je puisse faire aujourd'hui. J'ai perdu la dernière position face à Fernando (Alonso) au moment des ravitaillements. C'était très frustrant. Seb a fait une bonne course, et a démontré ce que la voiture peut faire, mais ce n'est pas normal pour moi que je ne puisse pas être aussi rapide et suivre le rythme à l'avant. Je devrais être en mesure de rester avec les gars de tête, mais au final je finis loin derrière. C'était une course difficile et j'ai poussé aussi fort que je pouvais, mais ça n’a pas été récompensé. Finir aussi loin n’est pas dans nos habitudes, mais il faut rester cool, c'est la première course. Je suis impatient d'aller en Malaisie, je pense déjà à la prochaine course. J'ai eu une course totalement différente de celle de Sébastien, nous avons donc dû faire des choix différents. J’ai eu des problèmes avec les pneus bien plus tôt que lui, donc nous avons besoin de comprendre pourquoi. "

CHRISTIAN HORNER, Team Principal
" Ce fût une fantastique performance de Sébastian aujourd'hui. Il a dominé tout le week-end, puis a obtenu la pôle position, et enfin gagné la première course, et ce sans aucun problème, ça a été fantastique. C'est la résultante de tout le travail qui a été fait au cours de l'hiver. D’avoir enchainé les deux victoires en fin de saison dernière et une victoire aujourd’hui après autant de mois est une vrai réussite.
Nous sommes également très fiers d'offrir la première victoire en course à Pirelli sur son retour en Formule 1. Il a été fantastique de venir ici et de dominer une course que nous avons historiquement du mal à terminer. Malheureusement, les choses n'ont pas bien fonctionné pour le Grand Prix à domicile de Mark et nous devons comprendre pourquoi. Nous avons pris une direction légèrement différente pour sa stratégie. Cela est dû à la dégradation de ses pneus qui semblait être plus élevée que celle de Sébastien. C'est quelque chose que nous devons regarder sur la voiture de Mark car il y avait une différence importante entre eux ce week-end et c’est une chose que nous ne devons pas voir normalement. Je suis sûr que cela va revenir à la normale pour la Malaisie. "

Cyril Dumont, Renault Sport F1
" C’est une excellente course pour Sébastien. Je pense que c'est la première fois qu'il finit cette course et dans cette très bonne position! En ce qui concerne Mark, je pense qu'il a été solide même si je suis sûr qu'il va être déçu. Nous sommes sûrs qu'il va revenir fort en Malaisie.
Pour Renault, avoir deux moteurs sur le podium ce week-end, est un très bon résultat. "

Source : Communiqué Redbull Racing Renault
 

Commentaire(s)


Laissez votre commentaire

En renseignant votre email, vous recevrez une seule et unique alerte lorsque qu'une ou plusieurs réponses seront postées. Elle ne sera pas communiquée ni revendue.